Adoption plénière

Dans mon acte de naissance, mes parents sont désignés comme s’ils étaient mes parents de sang. Nul part dans mon état civil n’est fait mention de ma vie antérieure. Seul le lieu de naissance : “Beyrouth” indique une autre appartenance. Dans l’adoption plénière (1966), l’effacement de la filiation d’origine a pour finalité d’empêcher la famille d’origine de retrouver l’enfant (suite à l’affaire Novak très médiatisée).

Mais dans les faits aujourd’hui et la réalité?

Si on tient compte du fait qu’une parenté s’est substituée à une autre, il faudrait que soit fait mention dans mon état civil d’une continuité dans mon existence et non d’une dualité…